Date du vol : 2015

Durée du vol : Environ 1 heure / Type du vol : Escapade / Numéro du vol : BR112 / Immatriculation : B-16307 / Appareil : A330-203

Prix : CHF 195.00

Plan de mission.   Faire un saut de puce et passer 3 jours au Japon et plus précisément sur l’île d’Okinawa située à un peu moins d’une heure d’avion de Taipei. Et quoi de plus plaisant de faire le segment en gros porteur, à savoir un A330-200 ? Peut-être en super gros porteur tel qu’un B747 d’Air China qui fait également la liaison… Mais ça, ce sera pour une prochaine !

Préparatifs au départ.   Arrivée matinale à l’aéroport principal de Taiwan pour un départ prévu et respecté à 06h45. N’étant pas encore familiers de l’aérogare, nous nous présentons assez tôt et profitons pour nous rendre au Salon Eva Air The Infinity et y passer un peu de temps, après avoir retiré les cartes d’embarquement à un check-in sans aucune attente.

Salon de base d’Eva Air de très bonne facture avec un large choix de victuailles, tant chaud que froid ou encore sucré que salé. Les glaces Mövenpick et le café Swiss Quality ne nous dépayserons pas !

Il est temps de rejoindre la gate D9, il y a une bonne marche à effectuer.

Le vol.   Nous prenons place à la rangée 8 (A, B, C) pour une bonne heure si l’on compte le temps de roulage moyennement long. C’est en fait, physiquement, la 3e rangée de sièges sur 4 que compte cette cabine avant de l’Airbus.

Le ciel est plutôt dégagé et promet de magnifiques vues à s’en mettre plein les yeux.

Le personnel de bord est en nombre, précis, rapide et efficace. Des boissons de bienvenue sont proposées, la porte est fermée, les consignes de sécurité lancées et c’est parti !

La carte des vins est distribuée et le petit mets, très bon, ne tarde pas à être servi. Un court moment pour apprécier le confort des sièges et la place à disposition (pour un court courrier) et la descente s’effectue au travers des nuages d’Okinawa.

Après-vol.   Le débarquement s’effectue extrêmement rapidement avec le blocage de la partie « Economy » pour laisser la priorité à la classe « Premium Laurel ». Ceci n’est pas négligeable pour le passage de l’immigration lorsque ce routing est effectué en haute saison par un avion de ce type qui peut accueillir jusqu’à 252 passagers.

Conclusion.   De la réservation, au débarquement en passant par l’aéroport et bien entendu le vol, tout s’est parfaitement déroulé.

Organisation, confort et excellent rapport qualité-prix ont été les maîtres mots de ce voyage.

Bonus vidéo.

http://www.evaair.com/en-global/index.html

http://www.taoyuan-airport.com/english/Index/

http://www.naha-airport.co.jp/en/