Dans la série, « x jours en escapade », voici la Chine et ses villes de Shanghai et Beijing !

Jour 1

Départ peu avant le coucher du soleil pour Shanghai via Francfort. L’occasion de prendre pour la 3e fois l’A380 et pour notre fille, d’en faire son baptême. Toujours un impressionnant décollage tout en tranquillité.

 

Arrivée dans la mégapole la plus peuplée de Chine en début d’après-midi. Nous sautons dans une voiture et filons poser les bagages à l’hôtel.

 

Court moment de repos pour charger les batteries (reportage ici).

 

Nous décidons de « caler » la Perle de l’Orient, en d’autres termes, la Tour de télévision pour se mettre en jambe dans cette ville qui s’annonce magique.

 

Courte balade dans le quartier et visite des environs avant de rentrer pour une bonne nuit de sommeil.

 

Un dernier cliché avant de tomber dans les bras de Morphée.

Jour 2

La matinée passe assez vite puisque nous changeons d’hôtel lors de cette dernière pour passer la nuit clairement dans les nuages (reportage ici) avant notre départ pour Beijing le lendemain !

Nous profitons du beau temps pour trainer au bas des grattes-ciels impressionnants.

 

Après un bon repas, nous traversons le fleuve en métro pour nous rendre dans la vieille ville de Shanghai et plus particulièrement au Parc Yu et son fameux Pont Jiuqu, tout en faisant quelques détours pour « sentir » ce qu’à pu être le passé par ici.

 

Le soleil est maintenant prêt à se coucher et nous nous rendons du côté du Bund, la jetée qui longe le fleuve ou encore la « Berge des étrangers ».

 

Pour terminer cette journée, nous nous rappelons que nous sommes tombés sur une publicité dans le magazine de Lufthansa qui montrait le seul escalier roulant à spirale au monde à … Shanghai. L’adresse en poche, nous fonçons dans le centre commercial en question. Merci qui, merci Mitsubishi !

Jour 3

Grande journée, départ pour Beijing. Nous nous rendons sous un soleil radieux au métro, à 5 minutes de l’hôtel, qui nous mènera à la Shanghai South Railway Station (1 heure de trajet).

 

Arrivée à la gare des trains à grande vitesse. Il y règne comme un air d’aéroport et les quais ne sont accessibles qu’aux détenteurs d’un billet correspondant. Nous prenons place dans le wagon faisant également office de locomotive. Il y a 3 classes et la 2e correspond à peu près à la 2e en Europe et la 1e, c’est un mélange de la 2e et 1e en avion. En gros on y dort confortablement. La particularité de cet aller pour Beijing est que nous avons des sièges de 2e dans le wagon/locomotive 1e. Si ce n’est pas clair, vous comprendrez avec la photo des sièges au retour (2e dans compartiment 2e !).

 

C’est en milieu d’après-midi que nous arrivons à la Capitale. Nous décidons de nous balader et d’aller en quête de monter au sommet du siège de la Télévision Centrale Chinoise. Qui ne tente rien, n’a rien. Sur ce coup là, on a rien eu !

 

Jour 4

C’est avec un lever de soleil à couper le souffle que nous nous réveillons tranquillement pour le seul jour plein à Beijing qui sera consacré en priorité à la Grande Muraille de Chine, l’incontournable. Qui a dit qu’il y avait de la pollution par ici ?!

 

C’est grâce à un chauffeur qui ne respectait pas du tout les limitations de vitesse, que nous retrouvons au centre de la ville peu après le repas du midi et cela nous laisse donc du temps pour se consacrer à la Place Tiananmen et la Cité Interdite. Nous prenons vraiment ici la dimension de ce que sont ces lieux exceptionnels. Les extincteurs ne sont jamais très loin…

 

Avec tous ces souvenirs pleins la tête, nous rentrons à l’Hôtel et sortons encore un peu l’appareil photo.

 

Jour 5

Le retour à Shanghai, c’est pour un peu plus tard. Nous avons juste le temps de nous rendre au Temple de Yonghe ou Temple des Lamas ou « Lamaserie Yonghe » ou Yonghe Gong, à choix !

 

Et il est déjà l’heure de sauter dans le train pour Shanghai pour un tout petit peu moins de 5 heures de voyage. Voilà la 2e classe (sur 3) lorsqu’elle n’est pas mélangée à la 1e en tête de convoi.

 

Jour 6

C’est un temps beaucoup moins sympathique qu’au début de ce trip qui nous accompagne aujourd’hui. C’est donc shopping au menu et par conséquent, ballade dans les rues piétonnes de Nanjing Lu. Pour la petite coupure du midi, ça sera un restaurant … Hello Kitty pour le plus grand plaisir de notre fille !

 

La soirée se passera du côté du Bund et surtout dans l’un des meilleurs restaurants de la ville, le Goodfellas Italian Restaurant. Une pure merveille.

 

Jour 7

L’avant dernier jour s’effectuera la tête dans les nuages pour la matinée (Shanghai World Financial Center Observatory ou encore l’Immeuble « Le Sac » à 474 mètres !), et la tête sous l’eau dans des capsules pour l’après-midi (elles permettent de relier les deux rives).

 

Le dernier soir sera consacré à un show d’acrobaties, dans la tradition chinoise. Et retour à l’hôtel, démentiel par son architecture. L’atrium que l’on voit sur la photo suivante ne se situe pas en bas de l’immeuble mais bel et bien tout en haut, à partir du 53e étage !

 

Jour 8

Toute bonne chose a une fin, … pour encore mieux recommencer la prochaine fois. Nous nous mettons déjà dans l’ambiance ou plutôt la vitesse de l’avion avec le fameux transfert de la ville à l’aéroport avec le train Maglev qui propulse ses passagers à 431 kilomètres par heure !

 

Suite au prochain épisode, merci pour la lecture !