Line up and wait, runway 23 …

Fly Sleep and Extras …

Dans la série, « x jours en escapade », voici Séoul et Jeju, en Corée du sud !


Jour 1

C’est un avion mythique qui nous emmènera en Corée, à la tombée de la nuit, de Genève via Francfort à Séoul Incheon, le Boeing 747-400. The Queen of the Skies.

 

Nous arrivons en début d’après-midi à Séoul. Cela nous permet d’aller déposer les bagages à l’hôtel situé juste à côté du second aéroport de Séoul d’où nous partirons le lendemain pour l’île de Jeju.

L’après-midi est ainsi consacrée à l’Université féminine Ewha (Seoul Women’s University) et déambulation dans les rues adjacentes.


Jour 2

Départ en début de matinée avec à nouveau un superbe Boeing 747-400 pour prendre la ligne aérienne la plus exploitée au monde, Gimpo-Jeju.

 

Nous prenons la voiture de location très rapidement (efficacité coréenne) et direction le Hamdeok Beach. Une pure merveille.

 

Après un rapide lunch au Fishya Cafe (parfait), nous filons du côté du Seongsan Ilchulbong Peak, un cratère volcanique qui se gravit à pied par des milliers de touristes chaque jour (Wikipedia). Le soleil n’est plus de la partie malheureusement.

 

La pluie nous accompagne jusqu’à l’hôtel pour une belle nuit au milieu d’une des personnalités préférées de notre fille.


Jour 3

Deuxième et déjà dernière journée à Jeju. Il pleut des cordes, nous restons en voiture et parcourons l’Ouest de l’île.

Nous profitons d’une accalmie et marchons du côté de Hyeopjae Beach, magnifique en tous temps !

 

Il est déjà temps de retourner sur Séoul avec le soleil couchant.


Jour 4

Aujourd’hui, c’est jour de téléphérique pour nous mener au pied de la « N Seoul Tower« . Entre deux averses, nous profitons pour prendre quelques photos !

 

Nous alternons métro et marche pour nous rendre au deuxième point fort de la journée, le Palais Deoksugung. Tous ces efforts nous amèneront bien naturellement dans les bras de Morphée.

 


Jour 5

Après s’être acclimatés au pays, c’est le moment de louer une voiture et par la même occasion de s’essayer aux monstrueux bouchons !

Direction un fameux RailPark de la région. En gros, ce sont des rails, sur lesquels sont posés des chariotes à pédales. Forcément un point de toute bucket list qui se respecte.

 

Nous levons les yeux, la végétation est extraordinaire. Les avions de chasse sont également présents dans un bruit assourdissant, nous sommes dans une zone spéciale, nous le savons.

 

Il nous faut trouver désormais un lieu de paix. C’est parti pour Naminara Republic. Pour nous, une adresse sur un guide à la base, qui deviendra un lieu époustouflant ou le temps est arrêté, où les soucis quotidiens sont déposés juste avant le débarcadère de l’île et d’où nous ne voulons plus partir.

 


Jour 6

La fatigue commence à se faire ressentir, il est plus que temps de prendre un bon petit déjeuner revigorant pour attaquer ce 6e jour en Corée.

 

Direction la première étape, à quelques pas de l’Hôtel, le Temple de Gyeongbokgung et la relève de sa garde.

 

Puis, changement de temple, celui de Jogyesa et ses milliers de lampions envoûtants.

 

On s’émerveille, mais on ne traine pas pour la prochaine visite, bien proche des nuages… Mais avant et en chemin, petite immersion dans le stream. Une étendue d’eau réhabilité en petite merveille de nature et de lumière la nuit venue (à voir plus bas).

 

On y est, la toute nouvelle tour de Séoul, la Lotte World Tower, affichant 555 mètres au compteur et se hissant à la 5e place de la plus haute tour du monde. Vertigineux ! Le sol en verre ? Une obligation de nos jours !

 

Une fois de retour sur le plancher des vaches, c’est comme à chaque coin de rue à Séoul qu’une surprise nous attend. Ici ? Des cygnes, en toute simplicité.

 

Une fois remis de nos émotions, nous prenons le métro pour s’enfoncer dans le stream de nuit et nous en prenons plein les yeux.

 


Jour 7

Avant dernier jour, ballade dans les rues et plus particulièrement la fameuse K * Star Road, célèbre pour ses figurines tous les 10 mètres ou plus.

 

Il faut encore préparer les bagages et surtout faire en sorte que tout rentre… Puis, il fallait bien un tipi pour passer la dernière nuit avant !


Jour 8

Toute bonne chose a une fin, … pour encore mieux recommencer la prochaine fois. C’est l’heure du départ pour environ… beaucoup d’heures de paysages exceptionnels ! Un nouveau film au travers du hublot.

 

En résumé ? La Corée, encore une nouvelle ville à recommander !

Merci pour la lecture et à disposition pour les questions !

2 réponses à “8 jours en avril…, ça donne quoi ? La Corée du Sud !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :