C’est toujours avec grand plaisir que nous recevons une invitation de Swiss International Air Lines pour un évènement.

Nous avons couvert les festivités, dans un premier temps à l’Aéroport International de Genève sous de forts orages et au dessus de ces derniers pour une boucle panoramique du côté de Nice et Monaco.

  • Aéroport International de Genève

Les formalités sont rapidement exécutées avec la prise de son badge et un passage au guichet d’enregistrement pour obtenir la carte d’embarquement du vol de cette soirée.

La bonne nouvelle tombe, siège 9A, hublot donc et assise identique au premier vol en service du CS300 de Zürich à Genève le 31 mai 2017 (Vidéo).

Voici l’arrivée sur site et l’ambiance. La fête est clairement différente du baptême en 2016 du CS100 à Genève (Reportage).

Place aux discours, la partie la plus solennelle, courte, diversifiée et efficace.

Un film est projeté et explique la démarche de la livrée spéciale qu’arborera ce premier CS300 de la flotte de Swiss. La narration est effectuée par l’Artiste concerné, Mathias Forbach.

Le rideau se lève, tous les regards scrutent ce Bombardier au travers des fumigènes dispersés pour l’occasion. Les Officiels se rendent à l’appareil suivi de tous les invités, médias, partenaires commerciaux, gagnant du concours, …

Il est temps de photographier ce bel oiseau sous toutes ses coutures.

Vous prendrez bien un peu de champagne ? L’écrivain Joël Dicker aux commandes !

Quelques clichés de l’intérieur, occasion unique de prendre le pouls du cockpit.


  • Vol panoramique

L’heure du départ approche, le CS300 est sorti du hangar, l’embarquement ne va pas tarder pour le plus grand bonheur de tous.

Quelques minutes plus tard, c’est l’embarquement sous des orages menaçants.

C’est parti ! Roulage jusqu’au seuil de la piste 23.

Line up and wait runway 23… Takeoff !

Clin d’oeil, un CS100 et pas n’importe lequel, celui estampillé « Genève » entame son décollage !

Cap sur le Sud.

Et là, c’est du grand spectacle à l’état pur. Un coucher de soleil qui s’étale ici et là, une fois sur les winglets, une fois sur les réacteurs, il s’invite jusque dans la cabine pour ce grand show !

Un grand moment… Boucles au-dessus de la Côte d’azur.

L’oreille tendue, un bruit se fait entendre qu’il est possible de jeter un oeil au poste de pilotage ouvert pour l’occasion (mais sans prise de photo possible). Peu importe, les images resteront gravées pour toujours dans nos esprits. Quelques échanges avec l’un des pilotes, nous sommes sur le retour et ça donne cela, sur les côtés. Rien que ça !

Que demander de plus ? Un sac de goodies ? Pas besoin, il était déjà disposé sur le siège à l’embarquement !

En conclusion, un moment inoubliable ! Un grand merci à Swiss pour, entre autres, cette parenthèse inoubliable au-dessus des nuages !

Communiqué de presse de Swiss : https://www.swiss.com/

http://www.bombardier.com/fr/accueil.html